G Scott MacLeod , Rencontre avec les déesses | Les Actualités

Jeudi 26 nov 2015

mardi 14 avril 2015
Contactez-nous

Petites annonces / Classified

Annonceurs

Calendrier des parutions
En savoir plus

Archives Pdf

Ancien site

Offres d’emplois
Carte de l’arrondissement / Borough map
Aller vers…Contactez-nous – Petites annonces / ClassifiedAnnonceurs – Calendrier des parutions – En savoir plusArchives Pdf – Ancien siteOffres d’emploisCarte de l’arrondissement / Borough map

Accueil
Nouvelles / News

Conseil d’arrondissement / Borough Council
Élections municipales

Société / Community
Justice
Faits divers / Other news
Éducation / Education
Santé / Health
Culture

Spectacles / Shows
Agenda culturel / Cultural agenda

Sports
Chroniques / Column

Courrier du lecteur / Letters to the Editor
Opinions

Aller vers…AccueilNouvelles / News – Conseil d’arrondissement / Borough Council – Élections municipalesSociété / CommunityJusticeFaits divers / Other newsÉducation / EducationSanté / HealthCulture – Spectacles / Shows – Agenda culturel / Cultural agendaSportsChroniques / Column – Courrier du lecteur / Letters to the Editor – Opinions Article Aléatoire

online casinos

Dernières nouvelles / Breaking news

Les serveurs et systèmes informatiques à l’Hôpital général juif (HGJ) ont été réparés et sont maintenant fonctionnels.
Les serveurs et systèmes informatiques à l’Hôpital général juif (HGJ) ont été réparés et sont maintenant fonctionnels.

Vous êtes ici: Accueil » Culture » G. Scott MacLeod : «Rencontre avec les déesses»

Article mis en ligne le 13 novembre 2014

G. Scott MacLeod : «Rencontre avec les déesses»

La Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce présente jusqu’au 18 janvier prochain «Rencontre avec les déesses», une exposition de dessins et peinture de G. Scott MacLeod, un artiste multidisciplinaire dans le vrai sens du terme.
Né en 1965, cet artiste montréalais accompli présente des expositions depuis trente ans.
Tout près de NDG où il réside, Scott MacLeod a son propre atelier de production, MacLeod Nine, rue Saint-Ambroise, qui produit des films éducatifs et du matériel pédagogique accessibles en ligne pour les écoles, les bibliothèques et le grand public.
Depuis 1986, il cumule chaque année des bourses d’études, des distinctions et d’autres hommages universitaires en lien avec le cinéma, l’histoire et les beaux-arts.
S’intéressant aux archétypes et à la mythologie féminine, il est tombé un jour sur une anthologie des déesses, puis sur une analyse du Yin et Yang (masculin/féminin) utilisant les archétypes de déesses pour la réflexion et la thérapie.
Cette exposition dédiée à sa mère, Joy (décédée à l’âge de 43 ans), est «une sorte d’hommage par la représentation physique des femmes vivantes». Les figures représentées sont des femmes qu’il connait : sa famille, sa soeur, sa cousine…
Elle rassemble une trentaine de tableaux réalisés entre 2005 et 2014. En parallèle, il a fait des documentaires, un sur Berlin, un autre sur Griffintown, ainsi que des séries d’animation. Actuellement, il continue de travailler sur une série de courts-métrages sur le Québec, les premiers peuples et les peuples immigrants. Il en a fait un sur les Abénaquis, les Irlandais, les Écossais, les  Canadiens français, mêlant la fiction et l’histoire.
«Dans les générations actuelles, les femmes prennent leur pouvoir. Maintenant, les gens regardent profondément comment les femmes étaient vues. Mais il y a des périodes où les femmes géraient certaines choses dans les villages. Là, on revient à un équilibre des pouvoirs», dit-il.
L’exposition célèbre donc la déesse, force de vie et divine, qui apparait dans les mythologies de toutes les cultures du monde. Avec l’ensemble de ces portraits de femmes vivantes et vibrantes, l’artiste crée un genre de temple, une place où le visiteur peut contempler le rôle de la femme dans une société contemporaine toujours ancrée dans le patriarcat, qui perpétue le déséquilibre entre les sexes et se condamne au désordre.
«Je trouve fascinant qu’on ait tous des dieux et des déesses dans notre caractère. J’ai invité des femmes, je leur ai demandé de se présenter comme elles veulent se voir. Elles choisissent leur propre déesse, s’habillent de la façon qu’elles le veulent, et moi je les représente. Ça leur a donné la chance d’aller se faire les cheveux, se mettre leurs bijoux préférés et de faire un peu de recherches sur les déesses pour savoir laquelle est la sienne».
Pour cela, il y en a une qui s’est habillée en Vénus et qui joue de la musique heavy metal. Il y a aussi Gaïa, la déesse mère, et une femme décédée sur une barque qui représente symboliquement le cycle de la vie.
L’exposition est d’ailleurs dédiée à sa mère «la première femme pour tous les hommes», dit-il très humblement.  «Même si j’avais 13 ans quand elle est décédée, l’amour que j’ai eu et la sagesse m’ont aidé à traverser des choses forcément difficiles», a-t-il confié.
«C’est un peu ésotérique, mais je crois que dans le fond les gens vont comprendre l’importance de notre connexion au féminin et à la terre, au principe de Gaïa. Ça m’a pris dix ans pour cette exposition. J’ai vécu l’expérience, j’ai fait beaucoup de réflexion, j’ai lu plein de livres sur le sujet et je continue sur le même sujet», dit-il.
G. Scott MacLeod est également auteur-compositeur-interprète avec plusieurs albums à son actif. Diplômé des beaux-arts de l’Université de Concordia, il vit actuellement à Montréal et ses oeuvres sont exposées dans plusieurs collections permanentes, ainsi qu’au Musée des Beaux-Arts du Canada.
L’exposition est présentée du 14 novembre au 18 janvier 2015 à la Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce.
Marie Cicchini | redaction@lesactualites.ca
Photo gracieuseté © Stuart Tigchelaar

Partager !

tweet

Précédent: L’Oratoire inaugure une réserve naturelle
Suivant: Cession de l’hippodrome à la Ville : la Ville reprend ses démarches

Articles Connexes

Patricia Chica à Hollywood
19 mars 2015

Sublimer le tranquille
19 mars 2015

Les spectacles musicaux à surveiller
18 mars 2015

Répondre Annuler la réponse

Notre dernière édition en ligne

L’actualité en vidéo

Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, parfaitement Montréal!
Retrouvez-nous sur Facebook

Nos autres publications

Courrier du lecteur / Letters to the Editor

Dear Mr.Copeman
1 avril 2015

Projet d’arboretum pour le 375e anniversaire de Montréal
19 mars 2015

Lettre ouverte: Jeremy Searle est avant tout un être humain en détresse
4 décembre 2014

Archives

novembre 2014

L
Ma
Me
J
V
S
D

« oct
 
déc »

 12

3456789

10111213141516

17181920212223

24252627282930

Nouvelles en Images

Articles populaires

Hippodrome: Le transfert à la Ville est chose faite
4 juillet 2013

Alex Tyrrell, Green Party of Quebec candidate for NDG
24 mars 2014

La patinoire «LNH» est ouverte
24 janvier 2013

CDN-NDG | Year in review: 2012
10 janvier 2013

Derniers Commentaires

Sebastien: Cela est si vrai! Le maire et le directeur qui ne vivent pas…

Frédérique lortie: Nous sommes allez voir babaloune a la maison de la culture d…

Victor Afriat: Réponse à Claude Lauzon Corporation de développement économi…

Claude Lauzon: Lettre à Victor Afriat, éditeur. Journal Les Actualités Mons…

Shtouky: Adieu l’amie, j’attendais ton appel de Marrakech, on pense a…

Météo

Conçu par Jérôme Cortina

Scroll To Top

G. Scott MacLeod : «Rencontre avec les déesses» | Les Actualités